Accueil > Articles et Dossiers > Diplômes Pros


  Le site cheval.com
 
BAPAAT
Le site Cheval
Le site Cheval
 
Le BAPAAT : Brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien de la Jeunesse et des Sports
BAPAAT : References
BAPAAT : introduction
BAPAAT : pre-requis
BAPAAT : Décret du 12 Janvier 1993
BAPAAT : Arrêté du 19 Janvier 1993
BAPAAT : Arrêtédu 4 Mars 1993
BAPAAT : Arrêté du 14 Septembre 1993
BAPAAT : motivations reelles
BAPAAT : complements de formation
Le site Cheval
Arrêté du 14 septembre 1993
Création d'une spécialité Accompagnement de randonnée équestre du brevet d'études professionnelles agricoles, option Activités hippiques, et fixant les modalités de certification conjointe avec le brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien de la Jeunesse et des Sports, support technique Randonnée équestre

Vu Code rural, not. livre VIII ; Code du travail, not. ses livres Ier et IX ; D. no 89-51 du 27-1-1989 ; D. no 93-53 du 12-1-1993 ; A. 20-7-1989 ; A. 23-3-1990 modifié ;A. 12-8-1991 ; A. 19-1-1993 ; A. 4-3-1993 ; avis du CTP de la direction générale de l'Enseignement et de la Recherche ; avis de la commission professionnelle consultative des métiers de l'agriculture, de l'agro-industrie et de l'espace rural et avis du Conseil national de l'enseignement agricole.

NOR : MJSK9370178A

Article 1 - Il est créé une spécialité Accompagnement de randonnée équestre du brevet d'études professionnelles agricoles, option Activités hippiques. Le droit pour ses titulaires d'exercer contre rémunération les fonctions d'accompagnement de randonnée équestre est lié à l'obtention du brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien (BAPAAT) de la Jeunesse et des Sports dans l'une de ses options professionnelles, avec le support technique Randonnée équestre.

Les modalités de délivrance conjointe de ces deux diplômes sont fixées aux articles 5 et 6 du présent arrêté.

Article 2 - Des établissements relevant du ministère de l'Agriculture et de la Pêche, des centres ou organismes de formation agissant selon les dispositions du livre Ier ou du livre IX du Code du travail peuvent assurer, dans les conditions prévues à l'article 3 du présent arrêté, une formation préparant conjointement au brevet d'études professionnelles agricoles (BEPA), option Activités hippiques, spécialité Accompagnement de randonnée équestre, et au brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien (BAPAAT) de la Jeunesse et des Sports dans l'une des options de ce diplôme avec le support technique Randonnée équestre.

Article 3 - L'ouverture d'une formation conduisant à la délivrance des diplômes mentionnés à l'article 2 du présent arrêté est soumise, d'une part, à l'agrément du ministère chargé de la Jeunesse et des Sports, conformément aux dispositions de l'article 2 de l'arrêté du 19 janvier 1993 susvisé, et, d'autre part, à l'accord du ministère chargé de l'Agriculture lorsqu'il s'agit d'une formation initiale ou à celui du directeur régional de l'Agriculture et de la Pêche lorsque cette formation est effectuée par les voies de la formation professionnelle continue et de l'apprentissage.

Article 4 - Le référentiel professionnel du BEPA figure à l'annexe 1 du présent arrêté.

Les modules généraux et les modules du secteur professionnel du BEPA, option Activités hippiques, figurent respectivement en annexe de l'arrêté du 20 juillet 1989 et de l'arrêté du 23 mars 1990 susvisés.

Les modules professionnels du BEPA, spécialité Accompagnement de randonnée équestre, figurent à l'annexe II du présent arrêté.

Les domaines de compétences liés à chacune des options du BAPAAT sont annexés aux arrêtés du 19 juillet 1993 et du 4 mars 1993 susvisés.

Article 5 - Un jury commun est constitué pour la délivrance conjointe des deux diplômes précités conformément, d'une part, aux dispositions de l'article 19 du décret du 27 janvier 1989 et, d'autre part, à celles de l'article 7 du décret no 93-53 du 12 janvier 1993 susvisés. Il est présidé alternativement par le directeur régional de la Jeunesse et des Sports et un fonctionnaire de catégorie A, membre de l'enseignement agricole public, désigné par le directeur régional de l'Agriculture et de la Pêche, selon qu'il est statué sur la délivrance du BAPAAT ou du BEPA.

Article 6 - L'obtention du BEPA, option Activités hippiques, spécialité Accompagnement de randonnée équestre, est assujettie aux conditions fixées à l'annexe III du présent arrêté.

L'obtention du BAPAAT dans l'une des options de ce diplôme avec le support technique Randonnée équestre est assujettie aux conditions fixées aux articles 8, 9 et 10 de l'arrêté du 19 janvier 1993 susvisé.

Font l'objet de situations d'évaluation uniques :

  • D'une part, l'épreuve intitulée " dossier professionnel " du BAPAAT et, d'autre part, la partie écrite du rapport de stage du BEPA ;
  • D'une part, l'épreuve de mise en situation professionnelle du BAPAAT et, d'autre part, la mise en situation de l'épreuve pratique professionnelle explicitée du BEPA ;
  • D'une part, l'entretien avec le jury prévu pour l'obtention du BAPAAT et, d'autre part, la soutenance du rapport de stage et l'oral de l'épreuve pratique professionnelle explicitée du BEPA.

L'ensemble des validations figurant sur le livret de formation du BAPAAT vaut équivalence des épreuves du deuxième groupe du BEPA, option Activités hippiques, spécialité Accompagnement de randonnée équestre.

Le tableau de correspondance entre les épreuves figure à l'annexe IV du présent arrêté.

Article 7 - Un candidat déjà titulaire du BAPAAT dans l'une des options de ce diplôme, avec le support technique Randonnée équestre, peut obtenir le BEPA, option Activités hippiques, spécialité Accompagnement de randonnée équestre, après succès à l'épreuve 1 du premier groupe, commune à toutes les options du BEPA.

Article 8 - Les prérogatives et conditions d'exercice des titulaires du BEPA, option Activités hippiques, spécialité Accompagnement de randonnée équestre, et du BAPAAT dans l'une des options de ce diplôme avec le support technique Randonnée équestre sont énoncées à l'annexe V du présent arrêté.

Article 9 - L'arrêté du 18 novembre 1991 créant à titre expérimental une spécialité Accompagnement de promenades équestres du BEPA est abrogé.

(JO du 6 octobre 1993 et BO. Jeunesse et Sports no 12 du 30 décembre 1993.)

Annexe I
REFERENTIEL PROFESSIONNEL
BEPA option "Activités hippiques"
spécialité "Accompagnement de randonnée équestre" et BAPAAT support technique - randonnée équestre

Le professionnel qualifié en accompagnement de randonnée équestre est un gestionnaire d'écurie, responsable de l'activité. Il accueille le public et conduit une promenade ou une randonnée sur des itinéraires reconnus en assurant à la fois la sécurité, l'agrément des cavaliers et l'emploi rationnel des chevaux (1). Dans le cas d'une randonnée de plus d'une journée, le lieu d'accueil est préparé à l'avance, aussi bien pour les montures que pour les cavaliers.

Dans tout ce document, le terme "cheval" doit être compris dans un sens large : cheval, poney, mulet, ou tout autre équidé adapté à la randonnée.Il n'est pas autorisé à entreprendre des activités d'enseignement de l'équitation. Le transfert de connaissances se limite aux nécessités de la conduite de l'activité et aux consignes de sécurité.

Il est habilité à :

  • Conduire une promenade ou une randonnée en assurant à la fois la sécurité et le confort des cavaliers et l'emploi rationnel de chevaux adaptés à la diversité du public ;
  • Accueillir le public et participer à son animation ;
  • Gérer une écurie et une cavalerie adaptée ;
  • Participer à la gestion et à la promotion de l'activité de randonnée ;
  • Participer à la maintenance du matériel et des installations ;
  • Situer l'entreprise dans son environnement.

Le professionnel qualifié en accompagnement de randonnée équestre :

    1. Prépare et conduit une promenade ou une randonnée en assurant à la fois la sécurité et l'agrément des cavaliers et l'emploi rationnel de chevaux adaptés à la diversité du public :
      1. Il s'assure de tous les éléments nécessaires à la conduite de la randonnée en sécurité :
        • Il s'assure des possibilités d'intervention et de secours rapides.
        • Il reconnaît des randonnées dans le respect des réglementations : il choisit des itinéraires, prévoit les haltes et prend les contacts nécessaires.
        • Il vérifie la cavalerie disponible.
      2. Il prépare la randonnée :
        • Si besoin est, il prend les contacts nécessaires au bon déroulement de la randonnée.
        • Il rassemble les matériels et équipements nécessaires.
        • Il apprécie les capacités équestres du public, choisit l'itinéraire et fournit la monture la mieux adaptée à chacun des participants.
        • Il présente l'organisation retenue dans une perspective d'agrément et de sécurité.
      3. Il assure l'accompagnement de la randonnée :
        • Avant le départ, il vérifie les équipements individuels (montures et cavaliers).
        • Il dirige le groupe, formule les consignes adaptées aux situations, s'assure de leur compréhension et de leur exécution.
        • Il adapte les allures et les arrêts en fonction du terrain, des réactions des participants et des capacités des chevaux.
        • Il organise les arrêts et les haltes en assurant la sécurité des montures, des participants, des tiers et des biens.
        • Il éveille la curiosité et l'attention du public envers le milieu naturel et humain environnant.
        • Il connaît les réglementations existantes et les fait respecter.
        • Il fait respecter l'environnement.
        • Il fait face à toute situation imprévue et apporte les modifications qui s'imposent, prend si nécessaire toute mesure d'urgence du domaine de sa compétence.
        • Il gère éventuellement la trésorerie liée à la randonnée.
      4. Il contrôle le résultat de l'activité :
        • Au retour, il organise les soins à donner aux chevaux et vérifie l'absence de blessure.
        • Il nettoie le matériel, vérifie son état et le range.
        • Il évalue avec le groupe les conditions de déroulement de la randonnée.
        • Le cas échéant, il rend compte à son employeur.
    2. Accueille le public et participe à son animation :
      1. Il inscrit son action dans une perspective de loisirs, de socialisation ou de développement personnel.
      2. Il accueille le public, établit les premiers contacts et repère les attentes.
      3. Il présente les informations de base, fait partager ses objectifs et sa démarche.
      4. Il ajuste son action en fonction des réactions du public.
      5. Il organise les différents temps de vie collective d'un groupe dans un souci d'agrément et de sécurité.
      6. Dans le cas d'un groupe constitué autour d'un projet pédagogique, il situe son intervention dans ce projet et peut participer à sa préparation.
      7. Il évalue son action et en tient compte de ses résultats dans son activité.
    3. Gère une écurie et une cavalerie adaptée :
      1. Il assure les soins quotidiens aux chevaux :
        • Il assure le pansage et les interventions sanitaires courantes ; il vérifie l'état des ferrures et peut reposer un fer.
        • Il prépare, distribue et contrôle l'alimentation journalière des chevaux. Il applique un programme d'alimentation établi en fonction des activités prévues.
        • Il surveille l'évolution des stocks (aliments et litières), en apprécie la qualité et le coût. Il prévoit les besoins de l'écurie, assure l'approvisionnement et le stockage.
        • Il repère un cheval ayant un comportement inhabituel, signale les blessures et les symptômes de maladie, décèle les cas d'urgence, y réagit et demande les interventions nécessaires. Il rend compte de ses observations éventuelles.
        • Il applique les traitements prescrits et administre les médicaments suivant les indications ou prescriptions du vétérinaire. Il veille à l'application des plans de prophylaxie et à l'approvisionnement de la pharmacie vétérinaire.
        • Il tient à jour les divers documents d'enregistrement.
        • Il organise le transport des chevaux et met en place les moyens nécessaires dans les règles de sécurité optimale (protection du cheval, état du matériel, documents...).
      2. Il choisit et maintient en condition d'utilisation une cavalerie adaptée à cette activité :
        • Il identifie le cheval à partir de son apparence extérieure et de son livret signalétique.
        • Il apprécie son modèle et ses allures.
        • Il apprécie son état physiologique à partir de son apparence et de son comportement.
        • Il repère les tares, les vices rédhibitoires.
        • Il met en oeuvre les techniques de présentation d'un cheval.
        • Il participe à l'éducation d'un cheval en vue de l'activité.
        • Il maintient la cavalerie en condition d'utilisation.
        • Il pratique régulièrement l'équitation et organise son activité personnelle en relation avec les obligations de sa vie professionnelle.
    4. Participe à la gestion et à la promotion de l'activité de randonnée :
      1. Il situe l'activité randonnée dans le cadre des activités physiques de pleine nature, sait tirer profit et mettre en valeur les potentialités du milieu physique et humain environnant.
      2. Il s'informe des publics potentiels et de leurs attentes : les mondes de l'éducation, de la péri-éducation et des loisirs collectifs et individuels.
      3. Il participe à l'aménagement et à la préparation des lieux d'accueil et à la gestion du petit matériel. Il aide à l'élaboration des produits et participe à des actions de promotions de ceux-ci.
      4. Il enregistre les données se rapportant à l'activité sur les documents prévus à cet effet.
      5. Il établit le budget d'une randonnée et gère la trésorerie correspondante.
      6. Il calcule et analyse les principaux indicateurs de résultats techniques et économiques de l'activité.
      7. Il prend en compte les évolutions possibles de l'activité.
    5. Participe à la maintenance du matériel et des installations :
      1. Il observe, surveille, apprécie l'état des installations (écuries, boxes, prairies...) et met en oeuvre, de sa propre initiative ou sur demande, les règles de salubrité, d'hygiène et de sécurité qui s'imposent.
      2. Il assure l'entretien des harnachements.
      3. Il assure des réparations de dépannage de première urgence et participe à des travaux d'entretien et d'aménagement.
      4. Il peut conduire un tracteur en toute sécurité.
      5. Le cas échéant, il participe à l'entretien des pâtures et à la récolte des fourrages.
    6. Situe l'entreprise dans son environnement :
      1. Il situe la place de son activité dans la filière cheval.
      2. Il identifie les institutions et réglementations liées à son activité.
      3. Il connaît ses responsabilités civiles et pénales et les possibilités et obligations d'assurances.
      4. Il se réfère au droit du travail et aux dispositions se rapportant à sa profession et à son statut.
      5. Il présente les caractéristiques générales de l'entreprise, son fonctionnement, son organisation et ses perspectives d'évolution.
Annexe II
MODULES PROFESSIONNELS

BEPA option "Activités hippiques", spécialité "Accompagnement de randonnée équestre" et BAPAAT support technique - randonnée équestre.

Architecture de la formation
:

Référence : Formation initiale à temps plein.

Modules d'enseignement généraux
"G"
Modules du secteur professionnel
"S"
Modules de spécialité professionnelle
"P"
G1 : Expression, communication et pratique de la langue française
160 h.
S1 : La filière cheval
50 h.
P1 : Fonctionnement et résultat d'une activité de randonnée
90 h.
G2 : Pratique d'une langue étrangére
120 h.
S3 : Connaissance du cheval
160 h.
MAR : Module d'adaptation régionale
90 h.
G4 : Vie sociale, civique et culturelle
105 h.
   
G5 : Initiation au monde contemporain
100 h.
G6 : Mathématiques et traitement des données
170 h.
Total
820 h.
Total
330 h.
Total
540 h.
Module d'initiative locale (MIL) : 90 h.
Total des heures en centre : 1780 h.
Total des semaines en centre : 62 semaines
Stages : 10 à 12 semaines dont 8 prises sur la période de formation en centre
MODULE S1
Connaissance de la filière cheval

Objectif général :

Acquérir les principales connaissances relatives à la filière cheval.

Disciplines et horaires
Sciences économiques
50 h.
Total :
50 h.
Objectifs
Contenus
1. Définir la filière cheval. Définition d'une filière.
Composantes de la filière cheval:
  • Production des équidés ;
  • Valorisation de l'élevage ;
  • Services liés à l'élevage.
2. Décrire le contexte professionnel dans lequel se situe la filière cheval. Organismes administratifs.
Organismes professionnels.
Organismes de contrôle.
3. Apprécier le financement dans la filière cheval. Sources de financement.
Affectation des ressources.
4. Présenter des facteurs d'évolution de la filière cheval. A partir d'exemples, montrer les influences externes qui font évoluer le système d'exploitation.
MODULE S2
La matière, le vivant :
Production et transformation de l'énergie

Objectif général :

Acquérir des connaissances scientifiques qui permettent d'avoir une représentation cohérente de la matière, du vivant, de la production et de l'utilisation de l'énergie dans le vivant et des transformations de l'énergie dans la chaîne biologique animale et végétale.

Disciplines et horaires
Sciences physiques
55 h.
Biologie
65 h.
Total :
120 h.
MODULE S3
Connaissance du cheval

Objectif général :

Acquérir des connaissances générales sur le cheval permettant de justifier les techniques mises en oeuvre dans la spécialité.

Disciplines et horaires
Hippologie générale
100 h.
Hippologie spéciale
60 h.
Total :
160 h.
Hippologie Générale
Objectifs
Contenus
Présenter les différents races équines : classement, caractéristiques et utilisation. L'origine et la domestication du cheval, son utilisation dan sl'histoire.
La population équine française.
Les différentes races, classification, aptitude, utilisation.
Etude d'une race de chaque groupe : chevaux de sang, chevaux lourds, poneys.
L'utilisation du cheval :
  • Les disciplines olympiques ;
  • L'équitation de loisir ;
  • Les courses (galop, trot) ;
  • Les autres disciplines sportives ;
  • Les autres utilisations.
Identifier un cheval et en faire le signalement. Les régions corporelles.
Les robes.
Les marques.
Le livret signalétique.
Les moyens complémentaires d'identification.
La détermination de l'âge.
Présenter les caractéristiques de la peau et phanères en relation avec l'hygiène et les soins corporels. Anatomie et physiologie de la peau, des crins et des sabots en relation avec le rôle des barrières naturelles.
Soins et hygiène corporelle, prévention et soins des plaies bénignes.
Principaux accidents et maladies directement liés à la peau et aux phanères.
Pathologie interne ayant une relation avec la peau et les sabots.
Décrire l'appareil locomoteur du cheval : anatomie, fonctionnement, pathologie. Squelette, muscles, tendons, principe de fonctionnement.
Les allures : pas, trot, galop, amble, reculer, saut.
Les aplombs.
Le pied, la ferrure.
Les tares : leurs causes, leurs effets.
Les défauts d'aploms et d'allures, les maux de dos et boiteries fréquentes : définition, causes, symptômes.
La croissance :
  • modifications morphologiques et physiologiques
  • durée, conséquences sur les aplombs et la ferure.
Présenter les caractéristiques de l'appareil digestif du cheval, apprécier ses besoins alimentaires et contrôler l'adaptation de la ration. L'anatomie et la physiologie de l'appareil digestif.
Les capacités masticatoires, leur maintien.
Les principaux aliments destinés aux chevaux.
La préparation et la distribution des aliments et de l'eau : prévention des accidents liés à l'alimentation (coliques, fourbures).
L'estimation des apports d'une ration en relation avec les beoins.
La mise en oeuvre d'un programme d'alimentation, appréciation des résultats.
Décrire les appareils respiratoire et circulatoire : anatomie, physiologie, pathologie. L'anatomie et la physiologie de l'appareil respiratoire, de l'appareil circulatoire.
Les maladies cardiaques et respiratoires.
Décrire le système nerveux et les organes des sens en relation avec le comportement du cheval. Notions d'anatomie, de physiologie du système nerveux.
Caractéristiques des organes des sens, conséquences sur le comportement du cheval.
Présenter les principales caractéristiques de la reproduction dans l'expèce équine et justifier les principales techniques enployées. Anatomie de l'appareil reproducteur mâle et femelle.
Cycle sexuel, saisonnalité, déterminisme hormonal, photopériodisme.
Détection des chaleurs, saillie, insémination artificielle, transplantation embryonnaire.
La fécondation.
Gestation (diagnostic, précoce, déroulement, mise bas).
Soins élémentaires à la jument et au poulain.
Présenter les connaissances relatives à l'amélioration génétiques du cheval. Principaux mécanismes de l'hérédité.
Notions essentielles de la génétique.
Signification et utilisation des indices.
Utilisation des reproducteurs (race pure, croisement).
Organisation colective de l'amélioration génétique.
Présenter les principales maladies du cheval. Maladies parasitaires (internes et externes).
Maladies infectieuses et zoonoses.
Les intoxications.
Présenter les agents pathogènes, les mécanismes de défense du cheval et les règles de prophylaxie des maladies dans l'espèce équine. Notion d'agent pathogène.
Immunité naturelle et acquise (sérum, vaccin).
Réaction inflammatoire.
Cicratisation.
Programme sanitaire (maladie contagieuse, séroposivité, chimioprévention).
Prophylaxie générale (désinfection, isolemennt quarantaine, détection des contaminés).
Examen de santé au box, à l'extérieur.
Conduite à tenir en cas d'urgence (myoglobinurie, coliques, hémorragies, plaies, blessures).
Expliquer succintement les principes et les effets des différents moyens thérapeutiques. Les traitements physiques et chimiques : principes, possibilités et limites.
Les traitements d'origine biologique.
Hippologie Spéciale
Objectifs
Contenus
Présenter les caractéristiques du cheval de randonnée. Le cheval de loisir :
  • Qualités mentales et physiques ;
  • Morphologie ;
  • Epreuves de qualification.
Présenter les caractéristiques du travail musculaire en liaison avec l'activité. Les fibres musculaires.
La contraction musculaire.
Les principaux indicateurs du contrôle de l'effort.
Conséquences sur la préparation du cheval à la randonnée et à l'endurance.
Présenter la pathologie du pied et des membres en liaison avec l'activité. Le pied :
  • Structure interne et causes de dysfonctionnement ;
  • Accidents externes et internes.

Le membre :

  • Spécificité des membres des chevaux : poinst faibles dans la locomotion ;
  • Accidents courants ;
  • Soins particuliers après l'effort.
MODULE P1
Fonctionnement et résultat d'une activité de randonnée
(90 heures + une semaine de stage d'étude du milieu)

Objectif général :

Présenter et analyser le fonctionnement d'une activité
de randonnée équestre dans un environnement donné.

Disciplines et horaires
Sciences techniques
30 h.
Sciences économiques et humaines
30 h.
Sciences biologiques-écologie
10 h.
Histoire-géographie
10 h.
Education socio-culturelle
10 h.
Total :
90 h.
Objectifs
Contenus
1. Présenter les caractéristiques et le fonctionnement de l'activité de randonnée (30 heures). 
1-1. Présenter l'activité de randonnée.
Définition et place dans les activités de plaine nature.
Les publics protentiels :
  • Monde de l'éducation et de la péri-éducation ;
  • Monde des loisirs collectifs et individuels.
Les activités proposées.
La période d'activité.
Les établissements supports :
  • Structure juridique ;
  • Place de l'activité de randonnée dans l'établissement.
1-2. Présenter et expliquer le fonctionnement et l'organisation de l'activité de randonnée.
Les grandes fonctions de l'activité et les compétences requises :
  • Elaboration et promotion du produit ;
  • Accueil, sécrétariat ;
  • Entretien de l'écurie ;
  • Accompagnement ;
  • Animation ;
  • Maintenance des installations ;
  • Gestion de l'activité.
Organisation du travail, place de l'accompagnateur dans l'activité.
1-3. Déterminer les moyens nécessaires au fonctionnement de l'activité.
Cavalerie.
Terrains.
Main-d'oeuvre.
Equipements spécialisés : différents types, avantages et inconvénients.
Taille minimale de l'activité : investissements correspondants.
1-4. Identifier les réglementations se rapportant à l'activité et à son statut.
Règlementation relative à l'activité : règles des codes à respecter dans la conduite de l'activité (Code rural, de la route, forestier, fluvial).
Règlementation relative à son statut :
  • Cadre légal contractuel ;
  • Usages et règlements professionnels.
Responsabilité vis-à-vis du public et de l'entreprise.
2. Présenter les caractéristiques de l'environnement en relation avec l'activité de randonnée (30 heures). 
2-1. Repérer des éléments de l'approche géographie.
Eléments caractéristiques du climat.
Données objectives du paysage.
Evolution de l'utilisation de l'espace.
2-2. Repérer des éléments de l'approche écologique.
Vocabulaire et méthodologie de reconnaissance des éléments communs et caractéristiques de la flore, de la faune et de la géologie.
Notions d'écosystème et respect de l'environnement.
2.3. Repérer quelques héritages culturels.
Eléments de toponymie.
Traits originaux de l'architecture rurale.
Données ethnologiques : agriculture, artisanat et tradition populaire.
Caractère de la ville proche et système de relations ville-campagne.
2.4. Repérer d'autres caractéristiques et activités en relation avec les loisirs et le tourisme.
Autres caractéristiques et activités : atouts et contraintes.
Personnes ressources, organismes compétents.
3. Participer à la création ou à la promotion d'un produit lié à l'activité (10 heures). Initiation à la création d'un produit pour un public bien déterminé (étude de cas).
Initiation à l'élaboration d'une action de promotion d'un produit déterminé (étude de cas).
4. Participer à la gestion de l'activité, analyser les résultats obtenus (20 heures). 
4-1. Tenir les documents d'enregistrement simples.
Tenue des documents tels que :
  • Planning d'utiisation des chevaux ;
  • Registre des particpants à la randonnée ;
  • Registre des approvisionnements et prévision d'achats.
4-2. Gérer la trésorerie liée à la randonnée.
Calcul du budget d'une randonnée.
4-3. Calculer et analyser les résultats techniques.
Calcul et analyse des indicateurs des résultats techniques.
4-4. Calculer et analyser les résultats économiques.
Calcul du produit de l'activité.
Calcul des principaux postes de charge.
4-5. Raisonner les possibilités d'évolution.
Incidences économiques des variations des facteurs techniques.
Méthode de budget partiel.
MODULE P2
Conduite d'un processus de préparation et d'accompagnement de randonnée

Objectif général :

Amener l'accompagnateur à un niveau de savoirs et de savoir-faire lui permettant d'entretenir, de soigner, de préparer un cheval de randonnée et de conduire un groupe.

Disciplines et horaires
Sciences techniques
50 h. + 160 h.
E.P.U.P.
15 h. + 15 h. séquences en entreprise
Sécurité (dont A.F.P.S.)
10 h. + 15 h.
Education socio-culturelle
25 h. + 70 h.
Total :
100 h. de cours + 260 h. de pratique encadrée
Objectifs
Horaires des cours
Horaire de pratique encadrée
Observations
1. Organiser le travail au quotidien et assurer hygiène et soins courants aux chevaux en tenant compte des règles d'hygiène et de sécurité : 60 heures. 
Objectifs 11 à 16 : 15 h.
15 h.
Le stage contribue à l'atteinte de cet objectif.
Objectif 17 : 15 h.
15 h.
2. Participer à la maintenance du matériel et des installations : 25 heures.
5 h .
20 h.
 
3. Maintenir en condition une cavalerie adaptée : 40 heures.
10 h.
30 h.
Le stage contribue à l'atteinte de cet objectif.
4. Pratiquer en autonomie l'équitation d'extérieur pour accompagner un groupe en toute sécurité : 40 heures.  
40 h.
60 heures du module G3 sont consacrées à l'atteinte de cet objectif, par le choix de l'équitation au titre des activités sportives de pleine nature. Le stage contribue aussi à l'atteinte de cet objectif.
5. Utiliser les outils d'orientation pour préparer, reconnaître et conduire une randonnée : 30 heures.
10 h.
20 h.
Une relation didactique forte sera assurée avec les modules G4, G5 et G6.
6. Accueillir un groupe et participer à l'animation des activités : 95 heures.
25 h.
70 h.
Une semaine, prise dans la potentiel de stage, contribuera à l'atteinte de ces objectifs.
Elle sera consacrée notamment aux techniques d'animation en randonnée et hors des temps de randonnée.  
7. Préparer et accom- pagner une randonnée en assurant la sécurité et l'agrément des cavaliers : 70 heures. 
Objectif 71 : 10 h.
15 h.
Objectif 72 76:10 h.
35 h.
TOTAL
100 h.
260 h.
 
1. Organiser le travail au quotidien et assurer hygiène et soins courants aux chevaux en tenant compte des règles d'hygiène et de sécurité
(De l'ordre de 60 heures + séquences en entreprise)
Objectifs
Contenus
Pratique encadrée
1-1. Observer et apprécier le comportement des chevaux. Psychologie du cheval.
Signes et indicateurs de comportement.
Signes généraux de maladies et de bonne santé.
Observation de chevaux et repérage des comportements : quiétude, agitation, abattement, manque d'apétit, boiteries, diarrhées,...
1-2. Aborder, saisir, déplacer un cheval, un lot de chevaux. Manipulation de chevaux et organisation de chantiers :
  • Différentes méthodes de manipulation ;
  • Equipements disponibles.
Séances d'organisation de chantiers en prenant en compte ses capacités physiques, les équipements disponibles et les comportements des chevaux.
Réalisation des manipulations et interventions en respectant les règles de prévention des accidents de travail et les principes d'économie de l'effort.
1-3. Réaliser le pansage et les soins courants. Le pansage et les soins courants. Réalisation de :
  • Pansages ;
  • Soins avant et après le travail ;
  • Soins aux pieds at aux membres ;
  • Vérification de la ferrure, dépose et repose d'un fer ;
  • Soins aux petites blessures.
1-4. Appliquer le plan de rationnement, préparer, distribuer et contrôler l'alimentation. Le rationnement des chevaux.
Le suivi des stocks.
Mise en apllication des plans d'alimentation :
  • Reconnaissance et appréciation de la qualité des aliments des aliments ;
  • Estimation des poids et volumes des aliments.
Préparation, distribution et contrôle des rations.
Evaluation des stocks disponibles.
1-5. Appliquer les traitements et administrer les médicaments en respectant la législation. Traitements et interventions simples sur les chevaux. Inventaire de la pharmacie de l'établissement.
Lecture d'étiquette d'ordonnance.
Réalisation d'une trousse d'urgence pour les déplacements.
Mise en application d'ordonnances vétérinaires, exercices divers d'administration médicamenteuses.
1-6. Prparer un dplacement et effectuer l'accompagnement. Le dplacement, sa prparation et son accompagnement. Prparation des chevaux, pose des protections de voyage.
Prparation du matriel.
Accompagnement.
1-7. Situer l'accident du travail, les maladies et troubles lis l'activit professionnelle, les connatre et s'en prvenir, protger son corps. Gravit des accidents impliquants le corps et des accidents impliqus par l'animal ou la machine.
Connaissance des organismes professionnels chargs de la prvention et de la rparation des accidents du travail.
Les zoonoses, les lombalgies, moyens de prvention :
  • Sensibilisation aux rgles lmentaires de la prvention des accidents corporels ;
  • Placement de la colonne vertbrale ;
  • Polygone de sustentation;
  • Qualit des appuis ; Travail avec les jambes.
Utilisation des quipements appropris.
Rappel des connaissances biologiques lmentaires sur le squelette et les muscles chez l'homme :
  • La colonne vertbrale et les charges ;
  • Le rle des muscles dans l'action de manipulation ;
  • Les dformations osseuses ;
  • Les problmes spcifiques aux cavaliers.
Dveloppement des coordinations motrices et de latralisation, dveloppement des rflexes.
Activits pluridisciplinaires pour appliquer les rgles de prvention des accidents et les principes d'conomie de l'effort dans la manipulation des masses inertes et la manipulation des animaux ;
Application des lois de mcanique des mouvements ;
Utilisation du poids du corps ;
Vitesse de passage sous la charge ;
Qualit de la prise.
2. Participer à la maintenance du matériel et des installations
(De l'ordre de 25 heures)
Objectifs
Contenus
Pratique encadrée
2-1. Observer et l'état des installations et mettre en oeuvre les règles d'hygiène et de salubrité. Les règles d'hygiène et de salubrité des installations. Réalisation de l'entretien, du nettoyage et de la désinfectation des boxes, écuries, cours et abords.
2-2. Assurer l'entretien des harnachements. L'entretien des harnachements.
Les réparations de première urgence.
Entretien des harnachements.
Initiation à des dépannages de fortune et des réparations simples.
2-3. Assurer les réparations de première urgence et participer à des travaux d'entretien et d'aménagement. Les réparations de première urgence.
L'entretien et l'aménagement des installations : notions sur les matériaux utilisés.
Initiation à des savoir-faire simples permettant d'effectuer des réparations d'urgence. Exemples :
  • Réparation d'une fuite d'abreuvoir ;
  • Scellements ;
  • Montages électriques simples ;
  • Petits travaux de menuiserie.
2-4. Conduire un tracteur en toute sécurité. Connaissance du Code de la route et des règles concernant la conduite du tracteur. Iniation à la conduite du tracteur et aux vérifications quotidiennes.
3. Mettre en oeuvre les techniques de maintien en condition d'une cavalerie adaptée
(De l'ordre de 40 heures + séquences en entreprise)
Objectifs
Contenus
Pratique encadrée
3-1. Participer à l'éducation et à la préparation d'un cheval en vue de la randonnée. L'abord du poulain et le débourrage :
  • Différentes méthodes et matériels ;
  • Différentes étapes : travail à pied, travail monté.
La préparation pour la randonnée :
  • Comportement du jeune cheval ;
  • Obéissance aux aides.
Démonstration de débourrage d'un jeune cheval (2-5 ans) :
  • Travail à la longe ;
  • Travail à la longe et avec une selle ;
  • Accoutumance aux embouchures courantes ;
  • Apprentissage de l'obéissance aux mains et aux jambes.
Participation aux leçons en extérieur des jeunes chevaux.
Manipulation d'un jeune cheval débourré en extérieur en licol et en filet sur le plat.
3-2. Maintenir en condition morale et physique des chevaux dressés. Les signes de désobéissance ou d'énervement pendant le travail à pied.
La détente : procédés, durée.
La condition physique du cheval, les signes de fatigue.
Observation du comportement de chevaux énervés, joueurs.
Exercices de détente à la longe, en liberté.
Appréciation de la condition physique d'un cheval.
3-3. Maitenir en état de dressage. Notions sur la locomotion et l'équilibre d'un cheval, la qualité des allures.
Notions sur la qualité des transitions descendantes et montantes.
La soumission aux aides.
Travail sur le plat (niveau galop 6).
Appréciation du déplacement d'un cheval en liberté ou monté aux 3 allures.
Réalisation des transitions à cheval.
Réalisation des exercices suivants :
  • Doubler :
  • Serpentine de 3 boucles au trot ;
  • Déplacement latéral à gauche et à droite au pas ;
  • Volte à gauche et à droite ;
  • Départ au galop à partir du pas à gauche et à droite ;
  • Cercle au galop aux 2 mains ;
  • Extension d'encolure au pas.
4. Pratiquer en autonomie l'équitation d'extérieur pour accompagner un groupe en toute sécurité
(De l'ordre de 40 heures de pratique équestre + 60 heures prises en G3 : activités sportives de pleine nature)
Objectifs
Contenus
Pratique encadrée
4-1. Avoir une pratique autonome aux 3 allures en extérieur. Pratique équestre aux 3 allures en extérieur : notions d'équilibre, impulsion, vitesse. Exercices d'équitation d'extérieur :
  • Pratique des 3 allures en terrain non accidenté ;
  • Franchissement à cheval à allure imposée des obstacles naturels tels que : fossé, gué, haie basse, tronc d'arbre, chicane, branches basses.
4-2. Franchir de façon utlitaire des obstacles naturels en dénivelé. Franchissement utlitaire des obstacles naturels en dénivelé. Francir à cheval ou en mains des obstacles naturels tels que :
  • Plan ascendant ou descendant (30 %) ;
  • Contre haut à bord franc (1 m. maximum) ;
  • Contre bas à bord franc (1 m. maximum).
5. Utiliser les outils d'orientation pour préparer, reconnaître et conduire une randonnée
(De l'ordre de 30 heures ; une relation didactique forte sera assurée notamment avec les modules G4, G5 et G6)
Objectifs
Contenus
Pratique encadrée
5-1. Se situer sur une carte. Les différentes cartes utilisées en tourisme équestre.
Les échelles et unités de mesure.
Les coordonnées d'un point.
Réalisation d'exercices d'orientation :
  • Inventaire et choix de cartes appropriées ;
  • Donner les coordonnées d'un point de la carte ;
  • Trouver un point d'après ses coordonnées ;
  • Calculer la distance réelle entre 2 points.
5-2. Lire et interpréter les signes conventionnels et les symboles. Les signes conventionnels et les symboles. Interpréter les signes conventionnels et symboles d'une carte et réciproquement, relation carte-terrain.
5-3. Lire et interpréter les courbes de niveau. Notions d'altitude et de courbes de niveau.
Le relief et le vocabulaire spécifique.
Relation relief et vitesse de déplacement.
La mesure des distances, le curvimètre et la règle graduée.
Réalisation d'exercices d'orientation et d'études de cas :
  • Décrire le relief du terrain à partir de la carte ;
  • Repérer le relief du terrain sur la carte ;
  • Choisir et suivre un itinéraire sur la carte ;
  • Apprécier sur la carte la distance parcourue ;
  • Apprécier la distance restant à parcourir et le temps nécessaire.
5-4. utiliser les différents moyens d'orientation. Les différents nords (notions).
Les différents moyens d'orientation : la boussole, l'environnement, le soleil, les étoiles.
Orienter une carte avec la boussole, le soleil, les étoiles, l'environnement immédiat.
Mesurer avec la boussole un angle de marche sur la carte ou le terrain.
5-5. Reconnaître une randonnée et rédiger une feuille de route. La reconnaissance de randonnée.
La feuille de route : différents procédés.
Reconnaître une randonnée.
Rédiger une feuille de randonnée.
6. Accueillir un groupe et participer à l'animation des activités
(De l'ordre de 95 heures + séquences en entreprise)
Objectifs
Contenus
Pratique encadrée
6-1. Rendre compte que les conditions matérielles et la qualité de l'accueil sur place sont opérantes (10 heures).
(cf. pour partie le module G1).
Techniques d'aménagement et de préparation des lieux d'accueil :
  • Espace hébergement ;
  • Esoace accueil ;
  • Lieux d'activité ;
  • Repérage des lieux extérieurs.
Techniques de gestion du petit matériel nécessaire aux activités.
Participer à la rédaction des panneaux d'information et de signalisation temporaires et permanents (pancartes, balises, affiches).
Participer à la préparation, l'organisation et à l'agrément d'un lieu d'accueil : mobilier, décoration, personnalisation du lieu (en relation avec l'activité régionale et le public accueilli).
Inventaire des fournitures, produits, du petit matériel nécessaires à l'accueil et au fonctionnement de l'activité.
6-2. Etablir le premier contact avec un groupe constitué ou non constitué (15 heures).
6-2-1. Accueillir les participants, aller à leur rencontre.
Techniques d'accueil et de présentation. Renseigner, participer à la préparation de documents de renseignements :
  • Expliquer un itinéraire ;
  • Réaliser un plan d'accés ;
  • Lire et adapter les horaires de moyens de transport :
  • Lire et utiliser des documents d'inscription ;
  • Réalisation et inventaire des outils de reconnaissance mutuelle (panneaux, badges, message sonore,...).
  • Mise en situation concrète d'accueil (jeux de rôles, études de cas,...).
6-2-2. Favoriser la mise en relation entre participants à une activité.
Techniques de présentation individuelle des participants. Conduite de "jeux", d'interview et de présentation individuelle.
6-2-3. Entrer en relation avec un personnel d'encadrement et présenter son rôle.
Se présenter face à un groupe.
Repérage des fonctions internes à l'établissement.
Maîtrise de soi.
Présentation physique.
Attitudes d'écoute.
Entraînement à la prise de parole.
Travail sur les attitudes physiques.
Jeux de communication adaptés aux différents publics.
6-3. Assurer la cohésion d'un groupe en favorisant sa vie collective et en veillant à la satisfaction des attentes individuelles (25 heures).
6-3-1. Percevoir la personnalité des stagiaires ou des membres du groupe, être à l'écoute de chacun.
En tirer parti pour constituer un esprit de groupe et une dynamique de vie collective.
Caractéristiques sociologiques, psychologiques et culturelles d'un public donné (enfants, adultes, 3ème âge).
Connaissance de leurs besoins.
Identification des principaux groupes sociaux.
Observation, mise en évidence des comportements d'un groupe donné (étude de cas).
A partir de l'exemple de la jeunesse , recherche de documentation, statistiques, articles de presse, discussion, interview, enqutes : approche de la demande sociale. Identification du comportement de consommation culturelle et de loisirs. Ralisation d'un questionnaire simple d'enqute sur les besoins et le degr de satisfaction d'un public.
6-3-2. Assurer une présence active dans un groupe.
Place de l'animateur par rapport au group.
Techniques élémentaires d'animation.
Mises en situations diverses d'animation du groupe, examen critique des réalisations.
Participation à des discussions sur les sujets d'actualité.
6-3-3. Assurer la qualité des relations avec et entre les membres du groupe, favoriser l'expression des avis.
Connaissance des comportements de groupe, phénomènes de meneur de groupe, personne restant à l'écart,...
Gastion des conflits (intérêts peu divergents).
Repérage des techniques d'intégration et de valorisation des individus ou des groupes constitués au travers d'études de cas ou de jeux de rôle :
  • Pratique des méthodes de sorties de conflit (fuite, contournement, rapport de forces, négociation,...) ;
  • Reconnaissance des techniques de communication interne au groupe.
Echanger, engager ou participer à une discussion sur un sujet d'actualité ou sur un sujet lié au milieu local traversé.
Tirer profit du lieu de pratique de l'activité et des centres d'intérêt particuliers des participants.
Connaissances générales sur les grands sujets d'actualité (cf. modules G4 et G5).
Connaissance générale du milieu rural, de ses composants et de ses acteurs (cf. modules G4, G5 et S1).
Repérages des éléments de la vie locale : presse locale, sources d'information diverses.
Etudes de cas permettant de lier des points d'intérêts particuliers à l'environnement global et à l'activité.
Monographie d'une entité rurale.
6-4. Respecter les exigences des principaux temps de la vie quotidienne d'un groupe, plus spécialement d'un groupe d'enfants (8 heures). Les principaux temps de la vie quotidienne :
  • Sommeil :
  • Alimentation ;
  • Hygiène ;
  • Rythmes de vie ;
  • Besoins individuels.
Etude de cas d'organisation d'une période : journée, week-end, court séjour.
6-5. Proposer des activités ludiques et d'animation complémentaires à l'activité de randonnée (pendant les temps de l'activité principale ou en marge ou en complément de cette activité, en assurant un équilibre du rythme de vie et en tenant compte du profil du public).(25 heures).
6-5-1. S'approprier des jeux, des chants par leur pratique, valuer leur intrt, ajuster leurs rgles, les adapter en fonction du public, savoir conduire une squence ludique.
Les adapter en fonction du public.
Savoir conduire une squence ludique.
Jeux de plein air ou d'aventure.
Jeux d'extrieur ou de socit.
Jeux scientifiques ou ayant trait la connaissance de l'environnement.
Jeux de rles spcifiques.
Chants et histoires.
Constitution d'un fichier, prparation et conduite des activits ludiques dans le contexte de l'activit physique principale, variantes et adaptations.
Prparation et conduites d'activits ludiques : jeux, chants, histoires.
6-5-2. Savoir "ne rien faire".
Aménagement des rythmes de vie : appréciation du temps de liberté, du temps à soi par rapport aux autres, du temps de la vie de groupe. Réflexion sur des expériences vécues.
6-6. Situer son intervention dans un contexte et un projet conduit avec d'autres, participer à sa préparation, sa réalisation et son évaluation en situation de coéducateur (12 heures). Les différentes situations professionnelles et les publics relatifs à l'exercice de la responsabilité dans l'accueil de :
  • Classes de découverte ;
  • Centres de vacances ;
  • Séjours d'adultes ;
  • Séjours de handicapés ;
  • ...
La place de l'assistant animateur technicien dans ces différentes relations.
Etude de cas ou jeux de rôles sur l'accueil d'un public ayant un projet pédagogique :
  • Fonctionnement "hiérarchique" ;
  • Travail d'équipe et responsabilités respectives des intervenants dans chacune de ces situations.
Analyse critique des projets réalisés.
7. Préparer et accompagner une randonnée en assurant la sécurité et l'agrément des cavaliers
(De l'ordre de 70 heures + séquences en entreprise)
Objectifs
Contenus
Pratique encadrée
7-1. Porter secours à des personnes en situation de détresse physique (25 heures) dont 12 heures d'A.F.P.S. Formation de base aux premiers secours ;
Protection immédiate et rapprochée ;
Dégagement d'urgence ;
Bilan et surveillance ;
Hémorragie ;
Victime inconsciente ;
Détresse ventilatoire ;
Arrêt cardiovasculaire ;
Malaises.
Exercices de formation de base aux premiers secours (référence : décret n°91-834 du 30 août 1991).
7-2. Préparer une randonnée. La préparation de la randonnée. Exercices et mises en situation :
  • Vérification de la cavalerie disponible ;
  • Vérification et choix du matériel et des équipements ;
  • Accueil du groupe ;
  • Présentation de la randonnée ;
  • Appréciation des capacités équestres des participants et choix d'une monture adaptée.
7-3. Organiser le départ. Le départ. Exercices et mises en situation :
  • Vérification des harnachements et des équipements individuels ;
  • Formulation des consignes ;
  • Le montoir.
7-4. Gérer la randonnée. La gestion de la randonnée. Adaptation des allures et des efforts.
Organisation des haltes et des temps de repos.
Animation du groupe et relations avec la population.
Présentation, reconnaissance d'éléments du milieu naturel et humain environnant : faune, flore, habitat,...
Les incidents de randonnée. Soins d'urgence aux personnes (cf. 7-1).
Soins d'urgence aux chevaux selon la législation en vigueur.
Réparations d'urgence (cf. 2-2).
7-5. Soigner les chevaux, nettoyer le matériel en retour de la randonnée. Soins et activités spécifiques au retour de la randonnée. Soins aux chevaux, vérification de l'absence de blessure.
Nettoyage, vérification et rangement du matériel.
7-6. Evaluer les conditions de déroulement de la randonnée. Le bilan de la randonnée. Les réactions des participants.
les difficultés et imprévus rencontrés.
Conséquences sur sa pratique et la conduite de l'activité.
Annexe III
LES EPREUVES TERMINALES DU PREMIER GROUPE
Epreuves
Coefficient
Durée
Nature
Expression écrite
4
2 h. 30
écrite
Soutenance du rapport de stage, entretien à partir du dossier professionnel
3
20 mn. environ
orale à partir d'un document écrit
Epreuve de pratique professionnelle explicitée
5
2 h. maximum
pratique et orale
Une note infrieure 9 sur 20 la moyenne de ces trois preuves, maintenue aprs dlibration du jury, est liminatoire, ainsi qu'un zro l'une de ces trois preuves.
1.Expression crite commune tous les BEPA
Cette preuve est organise par le ministre charg de l'Agriculture

1-1. Objectifs de l'épreuve : cette épreuve permet d'évaluer, dans le domaine de l'expression écrite, les compétences exigées pour l'obtention du diplôme du BEPA, en particulier, les capacités suivantes :

    • Rechercher et s'approprier une information, y compris, le cas échéant, en langue étrangère ;
    • La restituer et l'exploiter de façon pertinente, selon des modes d'expression attestant une maîtrise suffisante de la langue française.

1-2. Conditions de mise en oeuvre : en se référant à un certain nombre de documents mis à sa disposition, dont l'un pourra être rédigé en langue étrangère, le candidat devra effectuer une série d'opérations définies dans la grille d'évaluation ci-après.

La durée de l'épreuve est de deux heures trente ; le temps de lecture des documents-supports est intégré à cette durée ; ces derniers sont remis au candidat dès le début de l'épreuve, en même temps que le sujet.

Le sujet consiste en une série de questions ou consignes exigeant des productions écrites, de forme variée, progressive dans le niveau de performance. La réponse à l'une des questions ne doit pas conditionner la réponse aux suivantes.

Les documents supports porteront sur des thèmes sociaux, économiques, historiques ou culturels, à l'exclusion des thèmes techniques. Ils seront diversifiés (textes, schémas, graphiques, tableaux, images, photos...) et associés de manière complémentaire. L'un des documents pourra être de nature contradictoire, mais non parasite. Ils seront en nombre réduit (trois à cinq répartis sur trois feuillets) peu denses et aisément lisibles.

Les textes, écrits ou éventuellement oraux, pourront être à fonction injonctive, descriptive, narrative ou argumentative explicite.

Le candidat est autorisé à se munir d'un dictionnaire de la langue française d'usage courant.

1-3. Evaluation : la correction de l'épreuve doit être effectuée par un examinateur compétent dans l'enseignement du français en cycle court, dans le respect de la grille d'évaluation ci-après.

GRILLE D'EVALUATION DE L'EPREUVE D'EXPRESSION ECRITE
Formulation du sujet
Productions attendues
Critères d'évaluation
Barême sur 20 points
    Présentation, graphie.
ortographe (évaluée sur les productions 3 et 4).
/3
1. Repérer et citer un nombre précisé d'éléments clairement définis, contenus dans un ou plusieurs dicuments. Liste énumérative. Exhaustivité.
Absence d'éléments parasites.
/2
2. Constituer et classer une série d'éléments (autres que les précédents) contenus dans un ou plusieurs documents, selon un ou plusieurs critères précisés. Listes classées ou tableau à 2 entrées ou plan organisé, ou schéma graphique avec légende explicite. Présentation.
Adéquation des éléments sélectionnés.
Respect des critères de classement.
/3
3. Rédiger un texte d'au moins 20 lignes pour illustrer une citation d'un document. Texte d'au moins 20 lignes illustrant à l'aide d'un ou plusieurs exemples un aspect du thème ou un argument tel qu'il apparaît dans l'extrait cité. Adéquation du ou des exemples proposés.
Cohérence interne du texte produit.
Correction de la syntaxe.
Précision du vocabulaire.
/4
4. Rédiger un texte structuré d'au moins 30 lignes à propos du contenu de l'ensemble des documents. texte d'au moins 30 lignes mettant en évidence le thème et ses différents aspects présentés dans les documents : expression d'une opinion personnelle justifiée et argumentée. Définition du thème.
Prise en compte des nuances, complémentarités, contradictions.
Expression d'une opinion personnelle.
Précison du vocabulaire.
/8
TOTAL
/20
2.Epreuve de soutenance de rapport de stage et d'entretien à partir du dossier professionnel
Cette épreuve est organisée par le ministère chargé de l'Agriculture

Le jury est composé conformément à l'article 5 du présent arrêté.

Cette épreuve revêt un double objectif, conjuguant les exigences du BEPA et celles du BAPAAT :

  • Analyser le fonctionnement d'une activité liée à la randonnée équestre en la situant dans le contexte plus global de l'établissement et son environnement ;
  • Comprendre et vérifier la manière dont le candidat s'est impliqué dans le projet d'intervention de la structure d'accueil auprès des publics et la cohérence de son parcours de formation.

Cette épreuve comporte deux parties :

  • La production d'un document écrit qui sert à la fois de rapport de stage pour l'examen du BEPA et de dossier professionnel pour la délivrance du BAPAAT. Elle a pour support un stage d'une durée minimale de six semaines dans un établissement du type ci-dessus ;
  • Une soutenance orale de ce rapport qui constitue également la première partie de l'épreuve d'entretien du BAPAAT.

Objectifs du document écrit.

Le candidat doit être capable de :

  • Présenter les caractéristiques et le fonctionnement de l'activité puis de l'analyser dans ses dimensions technique, économique et humaine.
    Pour cette analyse, il choisira les indicateurs technico-économiques permettant de mettre en évidence les points forts et les insuffisances dans la conduite de l'activité et les résultats obtenus.
  • Situer cette activité dans le contexte plus global de l'établissement et de son environnement.
    Pour cela, il expliquera l'importance et l'orientation de l'activité à partir du repérage d'éléments caractéristiques :
    • De l'histoire et de la structure de l'établissement ;
    • De l'environnement géographique, économique, culturel et social agissant comme atouts et contraintes ;
  • Décrire et analyser son implication dans le fonctionnement de la structure d'accueil.
    Pour cela, il décrit ses propres activités dans l'établissement, il analyse une situation d'animation vécue lors du stage et il rédige un rapport structuré et argumenté.

Objectifs de la soutenance orale.

Le candidat doit être capable de :

  • Faire le choix pertinent du contenu de son exposé en relation avec son expérience acquise en stage : situation d'animation, projet, décision, étude d'un point particulier ;
  • Relater son propre vécu du stage, son implication personnelle dans les activités et sa perception du métier ;
  • Répondre à des questions ouvertes des examinateurs, certaines appelant des explications complémentaires, d'autres des réponses étayées par une argumentation simple en rapport avec certains éléments du document écrit ou de la présentation orale ;
  • S'exprimer clairement par oral.

Conditions de mise en oeuvre.

Le rapport de trente pages dactylographiées maximum ou l'équivalent en pages manuscrites, annexes exploitées non comprises, devra parvenir aux examinateurs au moins un mois avant la date de la soutenance.

Avant l'audition du candidat, d'un commun accord, les trois examinateurs attribuent une note au document écrit.

La durée de la soutenance est limitée à une vingtaine de minutes, dont cinq à dix minutes pour la présentation orale du candidat.

L'évaluation est réalisée à partir de la grille critériée présentée ci-après.

GRILLE D'EVALUATION
Capacités évaluées dans la production écrite
Note
Capacités évaluées lors de la soutenance
Note
1. Présenter et analyser les caractéristiques et le fonctionnement de l'activité de randonnée.
/ 6
Présenter un exposé.
/ 8
1-1. Décrire les éléments nécessaires au fonctionnement de l'activité. 1-1. Pertinence du choix du thème par rapport à l'activité.
1-2. Présenter l'organisation et le fonctionnement de l'activité. 1-2. Maîtrise des connaissances mises en oeuvre.
1-3. Mettre en évidence les points forts et les insuffisances dans le fonctionnement et les résiltats obtenus. 1-3. Pertinences des conclusions personnelles.
2. Situer l'activité de randonnée dans son contexte.
/ 5
2. Relater le vécu du stage.
/ 8
2-1. Repérer, s'il y a lieu, des évenements ayant influé sur la mise en place et le développement de l'activité. 2-1. Relater son implication personelle dans les activités, les responsabilités confiées, les initiatives prises.
2-2. Repérer des éléments internes et externes à l'établissement qui agissent sur le fonctionnement de l'activité comme atouts ou contraintes. 2-2. En déduire des conclusions personnelles sur la perception du métier et son projet.
3. Analyser les activités professionnelles.
/ 5
3. Argumenter.
/ 12
3-1. Capacités d'argumentation.
3-1. Décrire ses propres activités dans l'établissement. 3-2. Capacités à se référer au rapport ou à l'exposé.
3-2. Analyser une situation d'animation vécue pendant le stage. 3-3. Adéquation des réponses aux questions.
4. Rédiger un rapport. Rédaction d'un rapport structuré et argumenté dans le respect des consignes. / 4 4. S'exprimer clairement.
/ 12
4-1. Précision du vocabulaire.
4-1. Longueur du rapport. 4-2. Netteté de l'élocution.
4-2. Qualité et clarté de la présentation. 4-3. Qualité et opportunité des supports utilisés.
4-3. Présentation d'un plan. 4-4. Attitude vis-à-vis du jury.
4-4. Qualité de l'expression écrite et des illustrations.  4-5. Gestion du temps imparti.
Total pour l'écrit (E).
/ 20
Total pour la soutenance (S).
/ 40
3.Epreuve de pratique professionnelle explicitée
Epreuve de mise en situation professionnelle
Cette épreuve est organisée par la direction régionale de la Jeunesse et des Sports dont dpend l'tablissement

3.1.Objectifs de l'preuve:

Cette preuve a pour objectifs de vrifier en situation professionnelle si le candidat est capable de raliser une ou plusieurs tches incombant un professionnel qualifi en accompagnement de randonne questre, de les expliciter et de les justifier.

3.2.Conditions de mise en oeuvre:

L'valuation doit s'tablir sur des mises en situation relles. Le choix de ces situations devra s'appuyer, d'une part, sur le rfrentiel professionnel, d'autre part, sur les diffrentes dimensions de la spcialit professionnelle travers les modulesP1 et P2. D'une dure maximale de deux heures, la randonne est organise au sein mme d'une entreprise ou collectivit d'accueil dans laquelle le candidat a effectu sa formation. Le candidat prsentera au jury une fiche qui dcrira succinctement:

  • Les objectifs qu'il assigne au cours de cette promenade;
  • Les caractristiques du public;
  • L'itinraire retenu;
  • La place de la randonne par rapport au projet de la structure organisatrice et, ventuellement, par rapport au projet du groupe.

3.3.Evaluation:

L'valuation est ralise conjointement par deux experts dsigns par le directeur rgional de la Jeunesse et des Sports. On vrifiera que le candidat est capable d'animer un groupe et de conduire l'activit en toute scurit.

A l'issue de la ralisation, lors d'un entretien avec le jury d'environ vingt minutes, le candidat rend compte et rpond aux questions du jury sur les modalits de mise en oeuvre de la randonne. Cet entretien constitue galement la deuxime partie de l'preuve d'entretien du BAPAAT.

L'valuation est ralise partir de la grille critrie prsente ci-aprs.

GRILLE D'EVALUATION
Epreuve de pratique professionnelle explicitée
OBJECTIF EVALUE
Etre capable d'accompagner une randonnée en assurant à la fois la sécurité et l'agrément des cavaliers et l'emploi rationnel des chevaux
1. En situation d'accompagnement de randonnée, en entreprise
Capacité évaluée
Animation et conduite en sécurité
Barème
Commentaires
- -
-
+
+ +
Accueillir - Informer.        
/ 1
 
Préparation matérielle, soins apportés au harnachement.        
/ 2
 
Affectation des chevaux, évaluation du niveau.        
/ 1
 
Transmission ds consignes de sécurité à l'écurie et avant le départ, en cours de route, à l'arrivée.        
/ 1
 
Attention portée aux chevaux au départ, en cours de route, à l'arrivée.        
/ 1
 
Conduite de la promenade, adaptation au niveau de la clientèle, aux réactions du public et des chevaux.
Respect de la sécurité.
Respect de l'itinéraire.
Choix et conduite des allures.
Réactions face à l'imprévu.
Valorisation de l'environnement.
       
/ 4
 
Capacités à faire partager son projet, à capter l'attention du public et à entretenir des relations agréables.        
/ 3
 
Arrivée à l'écurie.        
/ 1
 
 
Note
/ 14
 
2. Entretien avec le jury sur les conditions de la randonnée

S'appuyant sur la fiche prsente par le candidat et sur sa prestation, l'entretien avec le jury visera apprcier le candidat, particulirement sur les aspects suivants:

  • Les raisons des choix retenus par rapport aux caractristiques du public, de l'environnement et de la cavalerie;
  • La justification des modifications apportes au droulement initialement prvu;
  • La capacit justifier ses choix en fonction du projet de la structure organisatrice ou, ventuellement, du projet particulier du groupe qu'il a encadr;
  • L'analyse qu'il fait de sa prestation;
  • Son ouverture d'esprit aux problmes de l'animation.

Note/6.

Total = pratique et oral:/20 = mise en situation d'accompagnement de randonne/14 + entretien sur les conditions de la randonne/6.

LES EPREUVES DU DEUXIEME GROUPE
1.Gnralits

1.Rappels.

Les preuves du deuxime groupe sont dfinies l'article12 du paragraphe2 du dcret no89-51 du 27janvier 1989. Ces preuves sont au nombre de six au maximum. Leur objet est de contrler l'atteinte des objectifs de un ou plusieurs modules. Ces preuves sont organises en fin de formation sauf dispositions particulires.

Dans les tablissements pralablement habilits cet effet, elles prennent la forme de contrles certificatifs en cours de formation.

En cas d'invalidation du contrle certificatif en cours de formation de certains modules, l'article14 du dcret no89-51 du 27janvier 1989 prvoit:

  • Des preuves de substitution modulaires ou intermodulaires dans le cas o un ou deux modules sont invalids;
  • Le retour aux dispositions de l'article12 du mme dcret (preuves terminales) dans le cas o plus de deux modules sont invalids.

2.Dispositions communes l'ensemble des preuves.

Dans la mesure du possible, chaque sujet d'preuve comporte un barme indiquant le nombre de points attribus chaque question, exercice ou partie d'preuve. Lorsque le libell des questions comporte des documents (textes, schmas, photographies, tableaux, etc.), ceux-ci doivent tre en nombre limit, courts, lisibles, facilement exploitables.

Ils doivent tre authentiques et ne pas prsenter un caractre ambigu ou exceptionnel. Les sources et rfrences doivent obligatoirement tre indiques.

3.Conditions particulires la spcialit Accompagnement de randonne questre.

Compte tenu du contexte de double certification, une grille est impose nationalement pour, d'une part, l'valuation des comptences en quitation qui requirent le niveau d'un galop6 et, d'autre part, l'valuation des comptences relatives au travail auprs du cheval. Que l'quipe soit habilite mettre en oeuvre le contrle certificatif en cours de formation ou non, ces grilles sont utilises en cours de formation pour valider respectivement les capacits des candidats dans les domaines de comptences "pratique d'une activit" et "zootechnie" du livret de formation du BAPAAT. Si l'quipe est habilite mettre en oeuvre le contrle certificatif en cours de formation, elles seront utilises dans le plan d'valuation du module P2.

GRILLE D'EVALUATION DES CAPACITES EN EQUITATION

Cette grille est impose nationalement pour permettre l'valuation des capacits questres du candidat qui doivent tre du niveau du galop6. L'utilisation de cette grille permet de valider les comptences dans le domaine "Pratique d'une activit" du BAPAAT

OBJECTIF EVALUE
Avoir des capacits en quitation d'un niveau au moins gal au galop6 pour permettre l'accompagnement de promenades questres en toute scurit
Capacités évaluées
Critères
Animation et conduite en sécurité
Barème
Observations
- -
-
+
+ +
Avoir une pratique autonome aux 3 allures en extérieur. Pratique des 3 allures : stabilité, impulsion, vitesse.
Franchissement à allure imposée d'obstacles naturels (liste arrêtée).
Aborder au trot un obstacle désigné.
       
/ 6
 
Etre capable de franchir de façon utilitaire, à cheval ou en main, des obstacles naturels en dénivelé. Plan ascendant ou descendant (environ 30°).
Contre-haut à bord franc (environ 1 m.).
Contre-bas à bord franc (environ 1 m.).
       
/ 6
 
Etre capable de maintenir la cavalerie en état de dressage. Notion sur la locomotion, l'équilibre, la qualité des allures.
Qualité des transitions montantes et descendantes.
La soumission aux aides.
Etre capable d'executer :
  • Un doubler ;
  • Une serpentine 3 boucles au trot ;
  • Un dépalcement latéral à gauche et à droite au trot ;
  • Une volte à gauche et à droit ;
  • Un départ au galop à gauche et à droite du pas ;
  • Un cercle de 20 mètres au galop ;
  • Une extension d'encolure.
       
/ 8
 
 
Note
/ 20
 
L'valuation sera conduite avec un expert dsign par le directeur rgional de la Jeunesse et des Sports.
GRILLE D'EVALUATION DU TRAVAIL AUPRES DU CHEVAL
OBJECTIF EVALUE
Etre capable d'effectuer une tche relative au travail auprs du cheval
Capacités évaluées
Critères
Animation et conduite en sécurité
Barème
Observations
- -
-
+
+ +
Préparer et organiser le travail. Choix et préparation des matériels et équipements nécessaires.
Préparation des locaux et installations.
Connaissance du plan d'alimentation.
Préparation de l'animal.
       
/ 5
 
Réaliser le travail.

Organisation du travail.

       
/ 2
 

Exécution de tâche :

  • Utilisation du matériel, des produits, des installations ;
  • Distribution des aliments ;
  • Approche et action sur le cheval ;
  • Habileté gestuelle ;
  • Respect des règles de sécurité ;
  • Entretien et rangement des outils et équipements.
       
/ 7
 
Tenue des documents d'enregistrement.        
/ 1
 
Justifier, rendre compte du travail réalisé. Explication des modalités de mise en oeuvre du travail demandé.
Compte rendu des conditions de réalisation et des difficultés rencontrées.
       
/ 5
 
 
Note
/ 20
 
2.Les preuves terminales du deuxime groupe
Epreuves
Coefficient
Modules
Nature
Coefficient
A G1, G4, G5 Ecrite 2 h. 30 3
B G2 Orale 15 mn. 1
C G3 Orale et/ou pratique Variable 1
D G6 Ecrite 1 h. 30 1
E P1, S1, S2 Ecrite 2 h. 2,5
F S3, P2, MAR Pratique et orale 50 mn. 3,5
Annexe IV
TABLEAU DE CORRESPONDANCE ENTRE LES EPREUVES
Ministère de l'Agriculture et du Développement rural
Ministère de la Jeunesse et des Sports
B.E.P.A.
Option Activités Hippiques
Spécialité "Accompagnement de Randonnée Equestre"
B.A.P.A.A.T.
une des options avec support technique "Randonnée Equestre"
Epreuves du 2ème groupe ou CCF
Modules
Coef.
Modules
Coef.
G1
1
S1
0,5
12
G2
1
S2
1
G3
1
S3
1
G4
1
P1
1
G5
1
P2
2
G6
1
MAR
0,5
MIL : points au-dessus de 10
Livret de formation
Epreuves du 1er groupe :   
Epreuve d'expression écrite
Coef.4
Epreuve de soutenance de rapport de stage écrit (dossier)
Coef.3
Dossier professionnel
Coef.1
+ oral (soutenance)
Coef.3
Entretien avec le jury
Coef.1
Epreuve pratique professionnelle explicitée en situation (2 h.)
Coef.5
Epreuve pratique en situation
Coef.1
+ entretien     
Annexe V
PREROGATIVES ET CONDITIONS D'EXERCICE DES TITULAIRES BEPA option "Activits hippiques" spcialit "accompagnement de randonne questre" et BAPAAT support technique-randonne questre

Le professionnel qualifi en accompagnement de randonne questre est un gestionnaire d'curie, responsable de l'activit. Il accueille le public et conduit une promenade ou une randonne sur des itinraires reconnus en assurant la fois la scurit, l'agrment des cavaliers et l'emploi rationnel des chevaux. Dans le cas d'une randonne de plus d'une journe, le lieu d'accueil est prpar l'avance, aussi bien pour les montures que pour les cavaliers.

Il n'est pas autoris entreprendre des activits d'enseignement de l'quitation. Le transfert de connaissances se limite aux ncessits de la conduite de l'activit et aux consignes de scurit.

Il est habilit :

1.Conduire une promenade ou une randonne en assurant la fois la scurit et le confort des cavaliers et l'emploi rationnel de chevaux adapts la diversit du public;

2.Accueillir le public et participer son animation;

3.Grer une curie et une cavalerie adapte;

4.Participer la gestion et la promotion de l'activit de randonne;

5.Participer la maintenance du matriel et des installations;

6.Situer l'entreprise dans son environnement.

L'effectif du groupe qui lui est confi est limit selon la nature des activits et les rglementations en vigueur; dans tous les cas, l'effectif qui lui est confi ne peut tre suprieur quinze cavaliers.

Il ne peut organiser son activit lorsque les conditions mtorologiques sont de nature compromettre la scurit des pratiquants.

Niveau de pratique personnelle:

  • Galop6 ou tout autre niveau reconnu quivalent par le ministre charg des Sports;
  • Etre titulaire de l'attestation de formation aux premiers secours.
Le site Cheval   Le site Cheval
| Diplômes Pros | Articles et Dossiers | Accueil | |
Copyright le-site-cheval.com © since 1995 AD / FD. All rights reserved.